Voir & Dire : un réseau de personnes curieuses de l’art contemporain, un dispositif d’accueil des artistes et de leurs œuvres à Saint-Merry, église du centre de Paris, un lieu d’expositions et de débats, un site internet de formation et de découvertes...


Accueil > Artistes invités > Artistes présentés antérieurement > Anne Christine Dura. Instantciel


Anne Christine Dura. Instantciel



Dessiner un morceau de ciel chaque jour. Une œuvre subtile faite de 365 dessins au pastel. Une œuvre contemplative et communicative. À Saint-Merry

Elle dessine le ciel chaque jour, le matin dans son atelier, comme d’autres pratiquent les Laudes ou d’autres encore les cinq tibétains, mais aussi ailleurs quand elle est en déplacement.
La série est poussée à l’extrême : souvent le même siège, la même table, la même fenêtre, toujours le même type de papier et le même format, celui de la carte postale. Mais les ciels sont toujours différents.

Conceptuel : enfermer un bout de ciel dans 14,7 x10,4cm
Non conceptuel : le résultat sensible du pastel prévaut sur la date
Ce monacal est simplement beau.

À Saint-Merry, du 3 mars au 3 avril 2017

Anne Christine Dura. Février
On pense à On Kawara qui, avec ses Date Paintings, peignait la date du jour, méticuleusement et toujours de la même manière, dans des couleurs subtiles sur un petit tableau, avant de le déposer dans une simple boîte en carton, avec un journal du jour attestant la date et le lieu. Il envoyait aussi des télégrammes avec la date du jour « Je suis toujours en vie ». C’était avant Twitter.

On n’est plus dans les années 70 où la peinture était écartée.
Nous sommes dans les années 2010, où l’on déclare le retour du dessin et de la peinture sous toutes ses formes.

Avec Anne Christine Dura, chaque mois se transforme en tableau de 28 à 31 dessins (4 rangées de 7 jours et 1 rangée de 2 ou 3). On glisse du petit carton délicat à l’éphéméride sans chiffre ni lettre.
Douze reliquaires du temps qui passe et non du temps qu’il a fait.

Une suite personnelle de fragments de ciel, à l’opposé de l’écriture quotidienne d’une Annie Ernaux qui consigne tout ce qui se passe en elle avant d’en faire une œuvre neutre, objective, sans valorisation.
Ici, on ne connaît rien d’Anne Christine Dura, sauf quelques moments de subjectivité et de vibration à la lumière.

Douze tableaux sur lesquels le regard glisse avant de pénétrer dans l’un d’entre eux et de s’arrêter sur un carton. Pourquoi lui et pas un autre ?

Jean Deuzèmes

Répéter.

Depuis septembre 2013, chaque jour je peins le ciel vu de ma fenêtre.

JPEGCe rendez-vous privilégié de la journée est une contemplation joyeuse et légère de ce qui m’est donné à voir : accueillir et esquisser ces instants mouvants, fluides et éphémères.
Quelles que soient la couleur du ciel, la monotonie des jours d’hiver, je dessine et tout doucement je me laisse enseigner dans ce voyage immobile.

Scruter, chercher, questionner, cheminer…

J’ai commencé ce travail presque par hasard. Pendant toute une période, je cherchais l’inspiration. Pour affronter la page blanche et me délier la main, j’ai simplement dessiné ce qui m’était donné à la fenêtre de mon bureau, le ciel.

JPEGAu fur et à mesure de l’observation du ciel, j’ai été de plus en plus fascinée par les nuages qui se font et se défont plus rapidement que mon pastel sur le papier. Et j’ai décidé d’en faire un rendez-vous quotidien. D’un simple exercice d’échauffement, le ciel est devenu mon sujet premier, aujourd’hui encore.

Pour conclure, j’emprunterai à P. Rabhi une phrase qui fait écho à mon travail : « Il faut se mettre dans une attitude de réceptivité, recevoir les dons et les beautés de la vie avec humilité, gratitude et jubilation. Ne serait-ce pas ça la plénitude de la vie ? »

Anne Christine Dura

acdura@blancdeciel.fr

Artiste plasticienne (peinture, céramique et installation), elle expose régulièrement depuis 2009.
Styliste free lance et codirectrice de l’agence l’ART CEDILLE.


76 rue de la Verrerie, 75004 Paris
Ouverture de l’église (respectant le cadre du plan Vigipirate)
Semaine de 12h15 à 17h ; samedi de 13h à 18h30
Dimanche (messes de 10 h à 12h15) : jusqu’à 13h généralement, avant le concert gratuit de 16h et après, jusque vers 17h30.
Fermée 21 et 23 mars pour concert "Sonic Protest".

Un message, un commentaire ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?





Votre message





Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.