Voir & Dire : un réseau de personnes curieuses de l’art contemporain, un dispositif d’accueil des artistes et de leurs œuvres à Saint-Merry, église du centre de Paris, un lieu d’expositions et de débats, un site internet de formation et de découvertes...




Accueil > Actualité > SIDIVAL FILA. PHŒNIX < 2-08-19

SIDIVAL FILA. PHŒNIX < 2-08-19

vendredi 26 juillet 2019

Sidival Fila ne cesse de fasciner par son minimalisme et son abstraction, par sa maîtrise du fil et du tissage et par le sens qui perle de ses œuvres.

Né au Brésil en 1962, il s’est installé en Europe où il était venu étudier l’art en 1985. Quelques années plus tard il a rejoint l’Ordre des Frères mineurs. Parallèlement à une carrière artistique internationale, il dirige actuellement le couvent San Bonaventrura el Palatino à Rome. Il est à nouveau présent dans la Galerie Jérôme Poggi pour une deuxième exposition personnelle.
Senza Titolo 2019
« En 2017, Sidival Fila a réalisé une série de quatre oeuvres de très grand format intitulée Phœnix, dont deux sont montrées ici pour la première fois à Paris. Après avoir récupéré de grands branchages de la taille des vignes vierges dont sont plantées les terrasses du couvent San Bonaventura al Palatino, Sidival Fila a emmailloté ces rameaux gigantesques et noueux, dans les replis d’une toile peinte de suie et de cendres. Ces œuvres autant picturales que sculpturales peuvent être montrées au sol telles des dalles (Cologne 2017, Palazzo di Sassuolo 2018, Venise 2019), ou suspendues au mur.
En regard de ces deux Phœnix, l’exposition réunit plusieurs œuvres récentes, témoignant d’une forme de fétichisation d’objets que l’artiste collecte et inclut dans ses toiles depuis 2014. Morceaux de bois, os, pierres ou stalactites, pièces métalliques, voire objets religieux, comme c’est le cas pour son projet de la Biennale de Venise, ces « corps étrangers » sont emmaillotés et cousus dans les introflexions d’une toile jouant le rôle d’un linceul ou d’un pansement, comme on le voudra. « 
Comme l’écrit Bruno Racine, ancien président du Centre Pompidou et de la Bibliothèque nationale de France, le travail de Sidival Fila est ‘’profondément spirituel sans pour autant délivrer de message théologique relevant de l’ascèse, mais débouchant sur la jubilation’’ . »

Phoenix 2, 2017, Détail
Phoenix 2, 2017